Actualités

Le pèse escargot arrive en tête

Le concours Idefis initié par Maurienne Expansion et soutenu par l'Agence, a récompensé ses lauréats : le pèse escargot est arrivé en 1ère place.

Initié par Maurienne Expansion en juin 2017, avec le soutien et la contribution d’EDF Une Rivière Un Territoire, le concours Idéfis a récompensé ses lauréats à St Jean de Maurienne en décembre.  L’objectif de ce concours était de permettre aux entreprises de la vallée de Maurienne de les soutenir dans leur projet d’innovation, pour passer de l’idée à la réalisation, et de donner un coup de projecteur sur leurs initiatives.

Hervé Milan a décroché la première place avec le pèse escargot, une machine créée pour faciliter le travail de son épouse, hélicicultrice à Fontcouverte, dans le calibrage d’escargots et leur triage par poids. Résultat : 8000 escargots calibrés et pesés en une heure ! Il a développé sa machine avec l’entreprise Savelec et l’a, déjà, commercialisé auprès de 5 exploitations produisant des escargots. 10 000 euros lui ont été alloués par le Fonds de revitalisation du territoire et Rio Tinto Alcan.

undefined

Sur la deuxième place du podium, l’entreprise Accuwatt implantée à Aiton s’est distinguée grâce à son projet de station d’épuration totalement autonome en énergie grâce à une batterie alimentée par un panneau solaire. Un prototype a été installé, en septembre 2017, sur un site mis à disposition par la Mairie d'Ugine (73). Ce type d’installation peut intéresser de petites entités ne disposant pas d'assainissement collectif et ayant un accès difficile à l'énergie de réseau comme des campings ou petites communes isolées. 5 000 euros ont été attribués à ce projet par l’Agence.

La perche de mesure connectée a permis à SEREM, installée à St Rémy de Maurienne, de décrocher la troisième place. Spécialisée dans la conception et la fabrication d'instruments de mesure électronique pour l'industrie, SEREM a inventé ce système qui assure le relevé de données par smartphone dans des milieux très contraints en combinant fiabilité, simplicité et rapidité de transmission. SEREM a reçu 3 000 euros de prix du Rotary, pour poursuivre le développement de ce matériel.

Infos complémentaires : http://www.maurienne-expansion.fr/